Retour à la page d'accueil

L'édition 2015

Danièle Sallenave, présidente de la 34e Foire du livre de Brive

6, 7 et 8 novembre 2015

Frédéric Soulier, maire de Brive, a annoncé la présidence de l’académicienne française Danièle Sallenave pour la 34e édition de la Foire du livre de Brive. Née à Angers, académicienne, normalienne et agrégée de lettres classiques, Danièle Sallenave est une femme engagée. La culture est son terreau, la littérature son souffle de vie.

Avec une démarche assurée, une voix ferme et posée, l’académicienne, auteur d’une trentaine d’ouvrages, possède plus d’un atour pour impressionner ses interlocuteurs. Elle n’en use aucunement et si le phrasé est énergique, le regard déterminé qui l’accompagne est empreint de bienveillance. Fille de parents instituteurs, Danièle Sallenave garde de ses jeunes années le goût de l’effort qui toujours porte ses fruits, conjugué aux valeurs de la République. La jeune femme entrera à l’école normale supérieure de jeunes filles de Sèvres, , obtiendra l’agrégation de lettres classiques, sera nommée en 1973 maître de conférences à l’université de Paris-X, et préparera une thèse sous la direction de Roland Barthes.

L’école, les études, l’amour des mots et de la langue française qu’elle célèbre inlassablement, mais avant tout une volonté tenace lui offriront un chemin de vie riche, qu’elle questionne sans cesse. L’enfant et la jeune femme d’alors devaient être à l’image de la Loire qu’elle affectionne, riche de nombreux courants intérieurs, tumultueux, qu’elle a dû apprivoiser au fil des ans.

Une pensée libre
De 1976 à 1990, Danièle Sallenave assure une collaboration artistique avec Antoine Vitez et c’est à cette même période que l’écriture enrichit sa carrière d’enseignante. Après la publication d’un premier roman, Paysage de ruines avec personnages (Flammarion, 1975), elle reçoit en 1980 le Prix Renaudot pour Les portes de Gubbio (Gallimard). Suivront de nombreux romans, récits de voyage, pièces de théâtre et essais. L’œuvre littéraire de Danièle Sallenave porte les traces de sa vie, des épreuves, des voyages, des interrogations et des doutes qui nourrissent la pensée pour mieux l’éveiller. L’émancipation en est le mot-clé. Une liberté gagnée grâce aux livres, à la lecture, à la force du savoir qui balaie l’ignorance, libère des dogmes et des préjugés. Cette certitude, devenue engagement, Danièle Sallenave s’attache à la transmettre dans ses écrits et ses nombreuses interventions. Car elle est aussi journaliste : elle devient en 1987 rédactrice en chef de la revue Le Messager européen, puis en 1992, secrétaire générale de rédaction pour Les Temps modernes ; elle collabore régulièrement au journal Le Monde et assure une chronique hebdomadaire sur France culture de 2009 à 2014.

La Dame en habit vert
Lauréate du Grand Prix de littérature de l'Académie française en 2005 pour l’ensemble de son oeuvre, Grand Prix Jean Giono la même année pour La Fraga (Gallimard, 2004), Prix Marguerite Duras en 2006 pour Quand même (Gallimard, 2006) et Prix Jean-Monnet de littérature européenne (Castor de guerre, Gallimard, 2008), Danièle Sallenave est une grande dame de la littérature française. Membre du jury du Prix Femina depuis 1988, sa carrière est couronnée par son élection à l’Académie française le 7 avril 2011 au fauteuil de Maurice Druon (N°30). Septième femme à être reçue dans la mythique institution, Danièle Sallenave revêt aujourd’hui l’habit vert des immortels.

Présidente de la 34e Foire du livre de Brive, elle succède à Jean Teulé, Alain Mabanckou, Erik Orsenna, Jean-Christophe Rufin, Laure Adler ou encore Frédéric Beigbeder. Depuis quelques années, la manifestation littéraire propose à son président de s’impliquer en programmant une série de rencontres et en invitant certains auteurs qu’il souhaite mettre en lumière. C’est avec enthousiasme que Danièle Sallenave a accepté cette idée. Elle saura sans nul doute insuffler sa passion à ces trois journées dédiées aux livres et à la littérature.


A quelques jours de la proclamation des grands Prix d’automne, la Foire du livre de Brive - organisée par la Ville de Brive avec le soutien du Centre national du Livre (Ministère de la Culture et de la Communication), de la région Limousin et du Conseil général de la Corrèze - est le rendez-vous incontournable de la rentrée littéraire tant pour le public que pour les éditeurs et les auteurs. Depuis 1981, tous les ans, plus de 300 écrivains y sont accueillis pour présenter leurs derniers ouvrages. En complément des nombreuses séances de dédicaces, un programme dense de rencontres littéraires, forums et lectures est proposé aux visiteurs de la manifestation.